A quoi sert un paiement récurrent et comment est-il utilisé ?

paiement récurrent

Publié le : 27 mai 20225 mins de lecture

Un paiement récurrent s’agit d’effectuer périodiquement les frais automatisés qui sont reliés aux frais de consommation de service ou de produits. Il est possible de payer mensuellement pour recevoir un service ou un produit de manière continue. Grâce à ses multiples avantages, on trouve que cette technique de paiement est simple et très praticable.

 

Qu’est-ce qu’un paiement récurrent et comment est-il utilisé ?

 

Le paiement récurrent ou répétitif est un paiement qui se répète régulièrement, contrairement au paiement ponctuel qui est un seul prélèvement. On utilise le paiement récurrent pour le paiement de la majorité des abonnements comme un contrat d’assurance, un forfait téléphonique et un abonnement internet. Les entreprises peuvent y demander avec ses fournisseurs réglementaires qui commandent les matériels qu’elles utilisent comme les matériels consommables tels que les papiers pour l’impression ; ou leur vente de marchandises. On peut dire aussi que le paiement récurrent ou un paiement répétitif est un versement régulier. Ce prélèvement est programmé pour se reconstituer à une date fixe. La date peut être exigée par le créancier ou peut-être choisir par le dénonciateur d’ordre. Alors que la banque recommande des dates faciles à tenir comme le 5, 10, 15 ou le 30 du mois.

Il faut souligner qu’aujourd’hui plusieurs sites internet offrent le paiement récurrent à l’aide d’une carte bancaire comme le site Slimpay, dont le premier paiement est fait avec une carte bancaire, ensuite toutes les informations relatives sur la carte sont enregistrées par le site, puis il organise le paiement répétitif. Il est possible aussi de faire un paiement récurent avec les portefeuilles électroniques comme le Paypal et le Skrill, ils permettent de réaliser un paiement répétitif mensuel, ou à toutes les autres échéances à condition que le créancier accepte cette façon de règlement de paie. Cette solution est souvent utilisée par les grands groupes internationaux pour éviter les frais bancaires à leurs clients.

 

À quoi sert un paiement récurrent ?

 

Un paiement s’agit de frais automatisés accomplis constamment et qui lie aux frais de service et consommation de produits. En payant un tarif mensuel pour recevoir un service ou un produit de manière perpétuelle. Un paiement répétitif est un paiement très pratique et très simple pour la qualité d’avantages qu’il offre. Il permet d’avoir une évaluation des futures recettes et réduit les risques des impayés. Ensuite, il améliore la trésorerie et offre les services plus modulables.

Par la suite, le paiement récurrent simplifie la marche de paiement, il fidélise les abonnés et nécessite peu de maintenance. De plus, les prestataires de paiement permettront l’intégration de paiement répétitif dans leur gestion de la relation client ou leur progiciel de gestion intégré, ce qui rend facile l’avantage de l’automatisation et personnalisation des paiements.

 

Quels sont les problèmes à rencontrer aux paiements répétitif?

 

Il y a trois potentiels problèmes face aux prélèvements automatiques à la carte bancaire ; en premier lieu, les cartes bancaires peuvent être expirées, car la carte bancaire a habituellement une durée de vie de trois ans ; néanmoins, cela dépend de la banque associée et ça dépend aussi du type de CB que le client utilise, lorsque la carte est expirée, tous les prélèvements automatiques seraient en échec. Le second problème à rencontrer sur le prélèvement automatisé, c’est le paiement maximal, la limite de plafonds dépend selon le client et selon les soldes en banque, le prélèvement automatique sur la carte bancaire atteint un plafond hebdomadaire ou un plafond journalier s’écoulera en échec.

Puis, le troisième problème face au prélèvement spontané de la carte bancaire est les fonds employables dans le compte bancaire qui est liée à la carte, lorsque le compte bancaire est un débiteur, le prélèvement automatique sur une carte se soldera en échec. Enfin, le quatrième et dernier problème du prélèvement automatique est la carte perdue ou volée, quand la carte est perdue, le réseau Mastercard ou Visa sera indisponible pour le prélèvement et cela peut assurer et faire échouer ce prélèvement automatique. 

Plan du site